Chrysalide

Chrysalide découvre la forêt enchantéeLa Chrysalide


Présentation du spectacle:

 

Chrysalide, petite fée pétillante, enjouée et espiègle sort de son cocon et nous entraîne dans son univers musical et magique. Son enthousiasme débordant va être mis à l'épreuve lorsqu'elle découvre, à la lisière de sa forêt enchantée, une décharge sauvage. C'est alors qu'avec un peu de magie et beaucoup de créativité, Chrysalide s'amusera à transformer les déchets trouvés en instruments de musique, et aidera la nature à reprendre le dessus.

 

 

 

Note d'intention de l'auteur:

 

Parler des décharges sauvages, du recyclage, sans tomber dans le pédagogique, ou pire la moralisation... Voici le défi que je devais relever dans l'écriture de Chrysalide.... D'où le choix d'un langage imaginaire pour cette fée pétillante, à fleur d'émotion, qui découvre avec effroi le côté sombre de sa forêt enchantée, tout comme l'enfant qui grandit découvre peu à peu les réalités de son environnement.

Chrysalide nous parle de nos émotions, de nos découvertes, de nos émerveillements et de nos indignations. Fée musicienne, elle va explorer la musique sous toutes ses formes : instrumentales, vocales, mais aussi par les sonorités détournées des objets du quotidien (héritage de STOMP), la musicalité du corps (percussions corporelles, beat box) et même, héritage du « Musical », les claquettes. Chez Chrysalide, tout est musical : ses jeux, sa tristesse, sa colère, sa joie. Sa musicalité, guidée par ses émotions, passe du Celtique au Néoclassique, de la musique orientale au Hip Hop, du reggae à la samba en faisant même un petit tour par Ravel.

Au delà du choix et de la création d'un langage onomatopée qui rend ce spectacle universel, notre démarche de création fut de longue haleine car nous voulions être nous-mêmes au plus prés de cette démarche de recyclage. Les objets trouvés par Chrysalide dans sa forêt viennent réellement de décharges sauvages, ainsi l'écriture de ce spectacle s'est articulée, au fil de nos trouvailles, autour de la relation parfois paradoxale entre l'univers féerique que nous voulions proposer et la triste réalité de notre environnement détruit par les hommes.

Peter, le pollueur de cette forêt n'est pas fondamentalement mauvais, il a juste de mauvaises habitudes et « de toute façon, tout le monde le fait ! ». Chrysalide se fera alors enchanteresse et saura convertir à l'amour de la nature ce personnage qui finira par être, lui aussi, attendrissant.

Car même quand l'enfant est face à des réalités qui brise la magie de ses croyances, ils ne lâche pas toutes ses croyances d'un seul coup ! N'en auriez-vous pas, vous même, des petits restes au plus profond de vous ?

 

La Chrysalide 2décor

 

Date de création du spectacle: décembre 2014


Distribution :

 

Mise en scène : Marianne Le Moign

 

Création musicale : Marianne Le Moign

 

Comédiens : Marianne Le Moign, Sandra Kummer

 

Regard extérieur : Alexandre Afonso, Nicole Le Moign, Sylvie Bitterlin

 

Création costume : Marie Pasteau

 

Création Décors et Marionnettes : Céline Saulnier

 

Production et diffusion: Collectif Musical 04

 

 


Ajouter un commentaire

Les commentaires sont vérifiés avant publication.
Nom
Message Email
Pays
Ville

Email

Site web

IP

Message